RENCONTRE AVEC...
Alice Hubert, fondatrice de la marque Alice Hubert

De l’école Boule au cou des stars, le parcours d’Alice Hubert et de ses accessoires doit beaucoup à l’audace et au talent. Celle qui rêvait enfant de devenir archéologue, conçoit ses bijoux comme des trésors, en utilisant des matériaux résistants au temps et fait des choix de design qui transcendent les modes.

Comment est née la marque Alice Hubert ?

Petite, je rêvais de travailler dans le milieu de la mode, mais sans trop savoir vers quoi et où me diriger. Un jour, l’un de mes amis m’a montré un objet que sa sœur, qui était à l’école Boule, avait fabriqué. J’étais fascinée par ce travail de la matière et j’ai décidé de suivre ses traces en intégrant moi aussi cette grande école de design. Plutôt qu’un meuble, j’ai choisi de travailler une parure pour mon diplôme de fin d’année, ce qui a surpris mes professeurs. Au final, je suis sortie major de ma promotion avec cette pièce. Je me suis ensuite dirigée vers les maisons de haute couture et j’ai eu l’occasion de travailler sur des collections pour Chanel, Van der Straeten et d’autres petites marques plus confidentielles. En parallèle, je créais mes propres collections que je distribuais dans les boutiques de mode de mes amis. Un jour, l’un d’entre eux m’a présenté à l’acheteuse des magasins Franck & fils, qui m’a passé une commande. Elle m’a alors demandé le nom de ma marque. Je n’y avais pas du tout réfléchi et j’ai spontanément répondu « Alice Hubert ».

Comment le succès est-il arrivé ?

Lorsque j’ai créé la collection La Fumeuse, qui est devenue depuis une pièce phare de mes créations, l’actrice Romane Bohringer l’a achetée dans une petite boutique du Marais. À cette époque, elle faisait le tour des plateaux télé dans le cadre de la promotion de son nouveau film, Le bal des actrices. Elle portait très souvent à ces occasions mon collier La Fumeuse.

Des spectateurs se sont mis à appeler les chaînes pour connaître la créatrice du bijou. Puis, Romane l’a offert à Karine Viard, qui l’a elle-même offerte à une autre comédienne. L’engouement de ces grandes actrices pour ce bijou a porté la marque. L’an dernier, Romane Bohringer a liké une de mes photos de la collection La Fumeuse sur mon compte Instagram. J’en ai profité pour la remercier d’avoir à l’époque si bien porté ce collier et participé à ma notoriété. Elle m’a alors recommandé deux colliers La Fumeuse, que je me suis empressée de lui offrir et de lui apporter personnellement à son domicile.

Comment définiriez-vous un bijou Alice Hubert ?

Le premier mot qui me vient à l’esprit, c’est la séduction. Quand on porte l’un de mes bijoux, une interaction se produit souvent avec ceux qui le regardent. Je trouve ça vraiment très intéressant. Un bijou pour moi, cela doit rendre plus beau bien sûr, mais aussi faire parler, attirer l’attention. Mes collections comme La Fumeuse ou Les Injurieuses provoquent souvent des remarques. Les gens se rapprochent pour lire les mots martelés et les commenter. À la personne qui les porte ensuite de choisir de se laisser approcher ou pas.

Qui est la femme Alice Hubert ?

Je dirais que c’est une femme qui a mon âge. Lorsque j’ai commencé, celles qui achetaient un bijou Alice Hubert avec 30 ans, comme moi à cette époque. Aujourd’hui, ce sont plutôt des quadras bien dans leur vie. La femme Alice Hubert, c’est une femme joueuse, séductrice et qui a de l’humour. Mes bijoux ne sont ni traditionnels ni sérieux. Un bijou, c’est d’abord un code. Vous n’êtes pas la même femme selon que vous portiez une bague Cartier ou un collier La Fumeuse. Les femmes qui choisissent mes bijoux se retrouvent autour de la notion de liberté. Elles ont envie de s’amuser et de séduire avec légèreté.

Qu’est-ce qui définit d’après vous un bon accessoire ?

Je dirais que c’est quelque chose dont on ne va pas pouvoir se passer, dont on ne se lasse jamais. Un bijou que l’on va pouvoir porter de plein de manières différentes et vers lequel on va toujours revenir. Il va nous suivre dans certains moments de nos vies. L’accessoire, c’est pour moi ce qu’il y a de plus important dans une tenue, c’est lui qui va transformer une silhouette ou une allure.

Découvrir
la collection
Alice Hubert

Go

Rubriques

# Facettesparis

Derniers articles

Stay tuned

Inscrivez-vous à la newsletter Facettes Paris

Bons plans, promos, nouveautés, invitations…