RENCONTRE AVEC...
Viveka Bergström, créatrice de bijoux chics

Formée au Beckmans College of Design de Stockholm, la plus suédoise des parisiennes, Viveka Bergström a ouvert son atelier dans le quartier du canal Saint-Martin. Là, elle confectionne des bijoux chics inspirés par l’architecture post-moderne, la lumière et la mode.

Où puisez-vous votre inspiration ?

Dans l’architecture du 20e siècle. J’ai un faible pour Oscar Niemeyer qui a notamment conçu le siège du parti communiste français situé à quelques pas de ma boutique. C’est un architecte qui travaille beaucoup sur la lumière avec une vraie simplicité dans l’expression et une grande douceur dans les lignes. Mon père était ingénieur dans l’aviation, j’ai toujours baigné dans le graphisme et le design. J’apprécie aussi les textes, la disposition des lettres sur une page. Mais, par-dessus tout, c’est la lumière qui me transporte et anime ma création. J’aime la voir se refléter dans les cristaux ou les éclats de métal.

Où puisez-vous votre inspiration ?

Dans l’architecture du 20e siècle. J’ai un faible pour Oscar Niemeyer qui a notamment conçu le siège du parti communiste français situé à quelques pas de ma boutique. C’est un architecte qui travaille beaucoup sur la lumière avec une vraie simplicité dans l’expression et une grande douceur dans les lignes. Mon père était ingénieur dans l’aviation, j’ai toujours baigné dans le graphisme et le design. J’apprécie aussi les textes, la disposition des lettres sur une page. Mais, par-dessus tout, c’est la lumière qui me transporte et anime ma création. J’aime la voir se refléter dans les cristaux ou les éclats de métal.

Comment définiriez-vous vos créations ?

On dit souvent que j’ai un style minimaliste. J’aime cette idée d’expression minimale même si le bijou est massif. Mais le mot le plus important pour moi, c’est « chic ». Quel que soit le modèle sur lequel je travaille, il doit au final dégager une grande impression d’élégance. Ce n’est pas la pièce en soi qui produit cet effet, mais lorsqu’elle est portée.  

Quels matériaux préférez-vous travailler et pourquoi ?

J’ai un grand amour pour le cristal car il capte parfaitement la lumière. Depuis que je suis petite, j’aime ce qui brille et j’assume l’enfant en moi, cet amour pour la lumière et le clinquant d’un bijou. J’apprécie également beaucoup de travailler les matériaux industriels comme l’époxy, le plexiglass et plus récemment la mosaïque. Je fais beaucoup de recherches historiques pour trouver des matières durables qui conviennent aux bijoux fantaisie.

Comment définiriez-vous la femme Viveka Bergström ?

Elle a entre 8 et 108 ans. Elle est plutôt fashionista et porte un regard expert sur la mode. Mais elle est aussi chic et élégante. Mes bijoux ont ceci de particulier qu’ils sont à la fois très ancrés dans leur époque et totalement intemporels, capables de s’accorder aux tenues les plus audacieuses comme aux plus classiques. Ils sont multifacettes en somme…

Découvrir
la collection Viveka Bergström

Go

Rubriques

# Facettesparis

Derniers articles

Stay tuned

Inscrivez-vous à la newsletter Facettes Paris

Bons plans, promos, nouveautés, invitations…